Vous venez tout juste de découvrir l'idée du siècle ? Ou en tout cas, c'est ce que vous pensez. Vous avez rapidement échangé avec quelques membres de votre famille, des amis et des collègues et tous sont unanimes (ou presque) : vous avez peut-être découvert une idée potentiellement florissante sur un secteur porteur.

Tout s'emballe dans votre tête ! L'excitation est palpable. Vous vous voyez peut-être à la tête de votre entreprise avec la liberté et les contraintes que cette aventure implique.

Seulement vous ne savez pas par où commencer ?

De manière très simple, il vous suffit d'édifier une première version d'un plan qui vous servira de boussole les 3 premiers mois et qui doit contenir les parties suivantes :

  • La rédaction d'un business model canvas qui servira de base à vos hypothèses.
  • Des échanges avec de futurs prospects de la future offre de produit ou de service.
  • Permettre l'exécution d'une première version du produit ou du service afin de tester vos hypothèses.

Tips 1 : Rédiger un Business Model Canvas pour définir son idée

À partir du moment où vous n'avez pas besoin d'aller chercher de l'argent auprès d'un financier (banque, business angel, fonds de capital risques, BPI, etc), ne vous encombrez pas d'un business plan à cette étape du développement de votre entreprise. En effet, sa rédaction prend du temps et il y a de fortes chances que vous ayez itéré (votre idée a un peu changé) ou pivoté (votre idée a complètement changé).

En revanche, il est intéressant de résumer les quelques hypothèses de son business au travers de l'outil que l'on appelle le Business Model Canvas. Il ne reflète pas la vérité de ce que vous devez faire, mais l'étendue de votre réflexion business à un instant donné.

Quelques tips pour vous aider à l'utiliser :

  • Toute information (hypothèse) que vous allez y inscrire doit être vérifiée par une expérience, des échanges, des insights pertinentes. Il va de soi que penser avoir raison est différent d'avoir raison.  (perception de la réalité vs réalité)
  • Si l'information est vérifiée par une source, vous pouvez la surligner avec un stabilo. Sinon, il faut faire une nouvelle version avec la nouvelle hypothèse à vérifier.

Comme vous pouvez le constater, l'outil se décompose en plusieurs parties :

  • On retrouve, en bas de page, une partie dédiée à l'équation de profit (Structure de coût et flux de revenus).
  • On retrouve, en haut à gauche, une partie dédiée à l'architecture de valeurs (Partenaires, activités et ressources clefs et la proposition de valeur). C'est la réponse à la question comment.
  • On retrouve, en haut à droite, une partie dédiée à la proposition de valeur (Quoi ? Qui ? Par quels canaux ?)

Si vous ne voulez pas le faire sur papier et que vous voulez collaborer sur ce document avec d'autres en temps réel, sachez qu'il vous suffit de télécharger le document vierge sur Coment et d'indiquer un commentaire localisé pour chaque section et d'utiliser le thread de discussion pour discuter. En cas d'itération, vous allez télécharger la nouvelle version et vous aurez tout l'historique de ce qui a été dit. C'est vraiment un no-brainer et c'est d'ailleurs pour cela que nous avons développé cette solution avec Antoine de Verneuil.

Tips 2 : Échanger avec de vraies personnes constituant le.s segment·s de clientèle identifié·s ou des insiders

Three businesswomen
Photo by Tim Gouw / Unsplash

Dans le monde des affaires, sachez que les erreurs coûtent cher (par exemple : développement d'une solution à plusieurs dizaines – centaines de k€ pour des clients et utilisateurs qui n'en veulent pas. Ça arrive (très) fréquemment). Vous allez peut-être vous tromper, alors autant vérifier vos hypothèses avec vos segments de clientèle supposés. Sur ce point, il y a plusieurs façons de faire :

  • Solliciter son réseau : Appeler chaque personne de votre réseau qui peut vous aider à voir si votre idée est plausible et s'il peut y avoir de l'intérêt pour celle-ci. Terminez chacun de vos entretiens en demandant si cette personne ne connait pas dans son propre réseau de personnes intéressées par ce sujet et avec qui vous pourriez échanger. Bémol sur les amis, familles et connaissances : ils ont tendance à être "gentils" et peuvent vous induire en erreur. (Best)
  • Solliciter internet : Aller chercher de l'information sur internet sur les forums, les avis clients. Essayer d'échanger avec ces personnes. Créer des pages web avec le contenu de votre offre pour tester l'appétence des prospects sur votre offre et mettez en place des campagnes de pub (FacebookAds ou Google Ads) pour rediriger le trafic dessus : l'objectif est de mesurer un taux de conversion (OK)
  • Regarder les études de marché : Très franchement, si vous vous contentez de regarder les études de marché, c'est que vous n'avez pas compris où est l'enjeu de la première phase : gagner le cœur de vos premiers utilisateurs / clients en allant les chercher, en créant un contact, en délivrant une promesse. Néanmoins, vous en aurez besoin pour comprendre les tendances à moyen - long-terme. Sachez que le moyen - long terme n'existe pas si vous n'e^z

Tips 3 : Faire un produit minimum viable pour tester le marché  

Vous devez confronter votre vision de votre produit / service à la réalité du marché le plus vite possible. Il y a de fortes chances que tout n'ait pas été exprimé lors de vos échanges avec les futurs prospects.

On va parler de MVP, c'est-à-dire Produit Minimum Viable qui va être l'offre la plus basique que vous allez proposer le plus rapidement possible à vos clients. Laissez-moi vous donner quelques exemples :

  • Tout service de commerce en ligne peut commencer par une page web présentant le produit sans formulaire de paiement ou alors en utilisant des solutions permettant de créer des sites web à moindre coût (Wix). Si les utilisateurs veulent payer, ils vous contactent. L'objectif n'est pas de vendre à ce stade, mais de comprendre si vous aviez vu juste, si la demande va être présente.
  • Tout business SaaS peut commencer par une ébauche minimale qui reprend ce qui fait l'essence de l'idée. Par exemple, la première version de Coment a été développé en 3 semaines et n'avait que des fonctionnalités très basiques. Il y avait uniquement un système de téléchargement de fichier avec une page de revue de commentaires permettant de faire des threads de commentaires. Ça nous a permis de voir que les segments identifiés n'étaient pas forcément ceux qui l'utilisaient et que d'autres segments étaient intéressés.

Je vous invite à commenter cet article et à me donner votre ressenti. L'objectif de cette série d'articles est d'aider un maximum de primo-entrepreneurs à réussir leur projet de création d'entreprises en évitant les pièges les plus courants.